Gérer les changements climatiques

left

Les populations et municipalités établies le long des zones côtières sont de plus en plus préoccupées par les changements climatiques et l’Institut de recherche Valorēs joue un rôle de premier plan dans le développement de solutions pour faire face à ces changements. 

Selon la Dre. Marion Tétégan Simon, directrice de recherche scientifique chez Valorēs, « au travers de plusieurs partenaires incluant la Commission des services régionaux de la Péninsule acadienne (CSR-PA) et différentes communautés et organismes, notre institution a été impliquée dans la majorité des projets liés à l’adaptation aux changements climatiques dans la péninsule acadienne. Initiés par Dre Mélanie Aubé, plusieurs projets financés par le Fonds de fiducie pour l’environnement ont permis à Valorēs d’accompagner plus d’une dizaine de villes/villages dans leurs efforts d’identification et d’implantation de mesures pour réduire les impacts actuels et futurs des changements climatiques. Dans un sens plus large, notre appui aux communautés de la péninsule acadienne s’inscrit principalement dans les domaines de la protection, la restauration, le développement durable, la conservation, mais également l’éducation du public ». 

Nous ne faisons pas qu’observer, nous mettons la science au travail et nous explorons avec les municipalités les techniques les plus efficaces pour stabiliser les berges et informer la population sur les risques potentiels en termes d’érosion côtière et d’inondation. 

Le directeur général de Valorēs, Daniel Blanchard

En effet, Valorēs a — entre autres — développé des modèles pour évaluer la vitesse d’érosion des côtes et les risques d’inondations provoquées par la montée du niveau de la mer.

Pour Benjamin Kocyla, de la CSR-PA, le Fonds de fiducie pour l’environnement permet, grâce à l’équipe de chercheurs chez Valorēs, de développer une plus grande expertise chez nous pour faire face à un problème qui s’aggrave constamment.

Partager :